À quoi sert l’indicateur EBITDA et comment le calculer ?

Si vous êtes investisseur, vous avez sans doute déjà entendu parler de l’EBITDA. Cet acronyme anglais peut se traduire en français par « bénéfices avant intérêts, taxes, dépréciations et amortissements. » Des termes plutôt complexes et ambigus quand on est nouveau dans le domaine, mais ne vous inquiétez pas, cet article est là pour vous simplifier les choses, suivez-nous !

À quoi sert l’EBITDA ?

L’EBITDA est un des nombreux paramètres par lesquels vous pouvez évaluer et prévoir les aptitudes financières d’une quelconque entreprise. Voici quelques-unes des nombreuses fonctionnalités de l’EBITDA :

L’EBITDA est utile pour concevoir la capacité réelle d’une entreprise à générer des gains de ses différentes opérations, à la différence des gains réels engendrés par ces mêmes opérations. En effet, l’EBITDA exclut les coûts des taxes de l’amortissement. Il renseigne également sur les échanges de la trésorerie d’une entreprise, informations que les revenus d’exploitation ne permettent pas de déprécier. Finalement, l’EBITDA est un bon reflet des capacités d’une entreprise à gérer ses investissements.

Le calcul des amortissements est une opération non standardisée qui peut fausser la véritable capacité d’une entreprise à générer ce gain. Pour se débarrasser de cet aléa, les investisseurs ont recours à l’EBITDA.

L’EBITDA est également un dénominateur commun qui vous permet de comparer entre des entreprises qui diffèrent dans leurs tailles, leurs situations fiscales et leurs degrés d’endettement…

Qu’est-ce que l’EBITDA ?

L’EBITDA est tout simplement un chiffre qui vous renseigne sur les performances financières d’une entreprise. Bien que non obligatoire, on le retrouve tout de même sur la déclaration de la majorité des entreprises.

Ce qu’il a de particulier par rapport aux autres indicateurs est qu’il exclut :

  • Le coût des taxes ;
  • Le coût des intérêts ;
  • La dépréciation ;
  • L’amortissement.

Ce chiffre présente donc des avantages en matière de comparaison notamment. Cependant, il présente également des inconvénients qui peuvent facilement induire en erreur les investisseurs. Les bénéfices d’une entreprise peuvent être largement exagérés si l’on ne prend en considération que ce seul paramètre. C’est pour cela qu’il faut le considérer comme un paramètre parmi d’autres seulement.

Comment est calculé l’EBITDA ?

Pour calculer l’EBITDA, il existe deux méthodes.

Première méthode : en se basant sur le résultat net

Elle commence par le bénéfice net, on y ajoute tous les frais d’intérêts d’impôts, d’amortissement et de dépréciation sur la période concernée.

Soit l’addition suivante : Résultat net + Impôts + Intérêts + Amortissements + Dépréciations

Deuxième méthode : à partir de l’EBIT

L’EBIT est un autre paramètre fréquemment utilisé par les entreprises. A partir de ce dernier, on peut calculer l’EBIDTA, en y additionnant les coûts des amortissements et dépréciation.

EBITDA = Amortissements + EBIT + Dépréciations.

Ces deux formules illustrent de façon claire la différence entre EBITDA, chiffre net et EBIT.

EBITDA, résultats d’exploitation, bénéfice brut et résultat net : les différences

Bénéfice brut

Le bénéfice brut représente tout simplement la différence entre le revenu et le coût des marchandises. Il est exprimé de deux façons : en unité monétaire, c’est le bénéfice brut ou bien en pourcentage, on parle alors de marge brute. Cette dernière est un rapport, soit une valeur relative très pratique quand on veut comparer entre deux entreprises du même domaine d’activité. Elle peut figurer dans le rapport public d’une entreprise comme il peut vous revenir de la calculer.

Le bénéfice d’exploitation

Le bénéfice d’exploitation est un paramètre qui reflète les bénéfices réalisés par les activités d’exploitation d’une entreprise. Il prend donc en considération les dépenses d’exploitation. Il est donné par la formule suivante :

Résultat d’exploitation = Ventes nettes– Dépenses d’exploitation – Coût des biens vendus

Vous l’aurez peut-être déduit, le résultat d’exploitation est donc le bénéfice brut, duquel on soustrait le reste des dépenses, sans compter les impôts et les intérêts. Il est exprimé en euros

Quelle est l’utilité de l’EBITDA ?

Comme mentionné précédemment, l’outil, l’EBITDA est un outil qui va permettre de mesurer les niveaux de rentabilité de chaque processus d’exploitation pour n’importe quelle société. L’objectif principal de l’outil sera d’identifier les créations de richesse que l’entreprise produit pour pouvoir les comparer à d’autres sociétés ou entreprises évoluant dans le même domaine. Cela donnera par la suite des améliorations et permettra de donner une autre dimension.

Le ratio est égal, calculé très souvent par des investisseurs pour prendre une décision sur les opportunités que présentent les projets entrepreneuriats.

L’analyse de l’EBITDA

Si l’on constate que lors du calcul de l’EBITDA, on trouve une valeur plus grande que 0, cela va indiquer que les cycles de vie d’exploitation démontrent un un bon niveau de rentabilité. De ce fait, cela implique que le processus utilisé pour la création de valeurs au sein de l’entreprise est rentable. En outre, cela peut également vouloir dire que l’entreprise est en train de gagner de l’argent. Cependant, cela ne va pas forcément indiquer que celle-ci est bénéficiaire. En effet, l’EBITDA ne va pas prendre en considération les financements, les investissements ou l’impact que vont avoir les taxes ou les impôts.

Par contre, si l’EBITDA est inférieur à la valeur 0, c’est un mauvais indicateur pour les investissements. Cela démontre en particulier que l’entreprise est en train de suivre un mauvais cycle pour son exploitation. Concrètement, l’entreprise ne génère pas de profits opérationnels.

Il faut tout de même noter que l’indicateur EBITDA ne va pas démontrer la rentabilité générale des modèles économiques des entreprises. Celui-là va montrer uniquement le processus opérationnel, à travers les chaîne de vente et de production.

Les limites de l’EBITDA

Même si calculer l’EBITDA est très efficace dans la mise en évidence des profitabilités opérationnelles des entreprises, ce ratio présente quelques limites.

En premier lieu, l’utilisation de cet outil n’offre pas pertinence dans les entreprises qui font face à des renouvellements fréquents de leurs matériels ou aux dettes importantes. D’un autre côté, l’EBITDA ne représente aucunement un ratio normalisé, en d’autres termes, les composants de celui-ci pourraient être déterminés arbitrairement. Au final, le ratio pourra être utilisé pour des dissimulations si les résultats ne sont pas concluants.

Pour conclure, nous pouvons donc dire que même si l’EBITDA est un puissant outil pour gérer les entreprises, son efficacité reste conditionnée par une maîtrise parfaite de l’outil.

Articles similaires

Prélèvement sepa spb : à quoi correspond ce retrait et comment résilier ?

Il est toujours prudent de vérifier fréquemment son compte courant, à moins que vous ayez opté pour un suivi automatique auprès de la banque....

Les avantages des cartes bancaires prépayées Paypal

À l’heure actuelle, vous pouvez choisir entre de multiples moyens de paiement. En plus de la carte bancaire classique, des virements, des chèques et...

Qu’est-ce que Direct Écureuil de la caisse d’Épargne ?

La caisse d'Épargne est l'une des banques qui ne cesse d'évoluer pour satisfaire ses clients. Elle a eu l’initiative d’installer dans ses services et...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Quelle plante choisir pour faire une haie brise-vue étroite ?

Si vous aimez profiter de l’espace extérieur (jardin, terrasse…) de votre maison en toute quiétude et à l’abri des regards indiscrets, les haies naturelles...

Prélèvement sepa spb : à quoi correspond ce retrait et comment résilier ?

Il est toujours prudent de vérifier fréquemment son compte courant, à moins que vous ayez opté pour un suivi automatique auprès de la banque....

Golfeur : comment faire pour obtenir son pass carte verte ?

Créé par la FFGolf (Fédération Française de Golf), le pass carte verte est un sésame crucial pour un golfeur. C’est ce document qui atteste...

Dafont : comment installer une nouvelle police d’écriture ?

DaFont est certainement le site Web de polices gratuites le plus connu au monde. Il y a une bonne raison à cela : ce...

GR 340 : les étapes pour réussir son tour de belle île

Et si pour ces vacances, vous décidez de faire le tour de belle île ? Ce sera une occasion unique de faire de la...